Paramètres généraux pour U

Les paramètres généraux rentrés aux interfaces et stockés sur le fichier xml sont les suivants :

* DUMin DUMax UMin UMax DTU IFU1 IFU2

Format : ’PU=’,4(F5.2,1X),F6.0,1X,I1,1X,I1)

Exemple : PU= 0.02 0.20 0.01 2.00 600. 0 0

Où :

  • DUMin (respectivement DUMax) est la variation minimum (respectivement maximum) de la commande U entre T et T+DTU (où DTU est le pas de temps de régulation).
  • UMin (respectivement Umax) est la valeur minimum (respectivement maximum) de la commande U (exprimée en absolu quelque soit le mode R, I ou A définis ci-dessous).

Remarque : Même si la commande U choisie est un débit à un ouvrage en travers (Cf. ci-dessous), les valeurs minimum et maximum explicitées ci-dessus concerne la traduction de la commande U en ouverture (sauf dans le cas IFU(2)=4 où l’on simule une vrai pompe, sans conversion en mouvement d’ouverture. Dans ce cas les valeurs minimum et maximum sont appliquées directement aux débits à l’ouvrage).

  • DTU est le pas de temps de commande. Si DTU=0, le pas de temps de commande sera pris égal au pas de temps de simulation DT. On peut rentrer un DTU différent pour chaque U d’un même module de régulation mais pour l’instant on n’utilise que le dernier pour l’ensemble des U de ce même module de régulation. Si vous voulez des pas de temps de commande différents pour les divers U il faut donc découper en plusieurs modules de régulation ou gérer cela explicitement dans votre module USER ou MATLAB. Il est fortement conseillé de choisir un DTU multiple de DT, ou inversement un DT fraction entière de DTU (ex. : DTU=DT ou DTU=2*DT, ou DTU=3*DT, etc). En effet, les actions que l’on veut réaliser à chaque DTU doivent correspondre à un instant où l’on peut acquérir des données et où l’on peut réaliser un calcul hydraulique. Si l’on choisi un DTU non multiple entier de DT, alors le module de régulation sera quand même appelé à chaque instant qui sera à la fois un multiple de DT et l’instant le plus proche possible supérieur ou égal à un multiple de DTU. Dans ce cas les appels risquent de ne pas être à intervalles réguliers.
  • Les flags IFU1 et IFU2 ne servent qu’en mode commande en débit (B=Q ci-dessous). Ils permettent dans ce cas de choisir la manière dont le débit Q donné comme sortie du module de régulation sera traduit en ouverture W appliquée à l’ouvrage.
  • IFU1 = Flag mode 1 pour U :
  • 0 : normal ie action à chaque DTU,
  • 1 : action à chaque DT du calcul en mode Q
  • IFU2 = Flag mode 2 pour U :
  • 0 : normal,
  • 1 : méthode des caractéristiques en mode Q pour DZ1 et DZ2,
  • 2 : méthode des caractéristiques en mode Q pour DZ2 seul,
  • 3 : méthode des caractéristiques en mode Q pour DZ1 seul,
  • 4 : mode pompe sans passage par l’ouverture.

Dans le cas de l’utilisation des modes avec correction par la méthode des caractéristiques, la correction est effectuée avec la formule :

  •  dz_{1}=\frac{dQ}{L(V-C)}
  •  dz_{2}=\frac{dQ}{L(V+C)}

Tous ces paramètres PU sont valides jusqu’à nouvel ordre. Il n’est donc pas la peine de les redéfinir pour les prochaines commandes U du même module de régulation ni pour les suivants, si ces valeurs ne changent pas. Il est par contre possible de les moduler pour chaque commande U si nécessaire.