Paramètres généraux

L’onglet "Paramètres généraux" contient trois blocs :

Calcul du débit aux prises

Ce bloc règle les critères du calcul itératif aux prises. Les paramètres sont le nombre maximum d’itération et la précision à atteindre en m3/s. Leur valeur par défaut convient pour la plupart des cas. Il peut être nécessaire d’affiner ces critères si on demande un précision importante dans la précision aux noeuds en calcul permanent ou dans la précision du système non linéaire en calcul transitoire.

Perte de charge automatique aux élargissements

On peut ajouter la prise en compte de perte de charge automatique aux élargissements. Dans ce cas on ajoute une perte de charge à la Borda de la forme \Delta H = c (V_{amont} - V_{aval})^2 / 2gc est un paramètre dépendant de l’angle \alpha de l’élargissement :

  • c = 0.525~:  ln(tan (\alpha)) + 1
  • c = 0 pour tan (\alpha) < 0.15
  • c = 1 pour tan (\alpha) \geq 1

Paramètres d’écriture des résultats

Ecriture des résultats de simulation

Il y a deux options possibles :

  • dans le fichier XML du projet
  • dans un fichier binaire séparé

Cette option, une fois sélectionnée, est valable pour le scénario en cours et pour toutes ses variantes. Mais il est possible de changer cette option à tout moment, et d’avoir ainsi, si on le souhaite, des résultats hétéroclites dans le format que l’on souhaite pour les divers calculs, que ce soit dans un scénario ou dans une variante, que ce soit en permanent ou en transitoire. Dans le cas du choix du fichier XML, tous les résultats des calculs exécutés pour cette branche du projet (scénario et variantes) après ce choix seront écrits dans le fichier XML du projet. L’avantage est d’avoir toutes les données d’entrée et de sortie dans un fichier unique. Mais l’inconvénient est que ce fichier XML peut devenir très grand, et suivant la puissance de l’ordinateur utilisé (mémoire interne en particulier), cela peut poser parfois des problèmes avec même parfois des pertes de bouts de ce fichier XML. Nous avons en effet remarqué que lorsque le fichier XML dépasse les 60 ou 70 MB (Méga-octets), ces problèmes peuvent apparaître. En plus de ces risques liés à la taille du fichier XML, les temps d’écriture et de lecture des résultats sur ce fichier XML peuvent devenir très longs. C’est pour ces raisons que nous avons ajouté l’option d’écriture des résultats sur des fichiers binaires. Ces fichiers ont l’extension .res pour les résultats en permanent ou en transitoire, et .rci pour les conditions initiales. Les noms des fichiers .res et .rci sont construits à partir du nom du fichier XML auquel on ajoute _ns_nv, où ns est le numéro du scénario et nv le numéro de la variante (ou 0 si ce n’est pas une variante, mais directement un scénario). Tous ces fichiers sont écrits dans le sous-répertoire où se situe le fichier XML.

Mode d’écriture des fichiers résultats sur le XML

Il y a deux options possibles :

  • Bi-thread
  • Mono-thread

L’option bi-thread permet, sur les ordinateurs pourvus de plusieurs cœurs, d’augmenter sensiblement la vitesse d’écriture des résultats sur le fichier XML lors d’une simulation avec Fluvia ou Sirene. Elle présente l’inconvénient de ne pas être totalement stable et, dans de rares cas, de planter le programme chargé de faire la simulation au moment de l’écriture des résultats.

Remarque sur les instabilités éventuelles du logiciel

Si vous observez des plantages aléatoires de Fluvia ou de Sirene au moment de l’écriture des résultats, il faut choisir l’option mono-thread.

Si vous observez des problèmes de stabilité du logiciel et de perte éventuelle de données, voir même une perte complète du fichier XML, utilisez les options de résultats sur fichiers binaires. Des sauvegardes automatiques sur des fichiers .bak sont aussi créées dans le sous-répertoire du projet, ce qui permet en général de récupérer l’ancien fichier XML. Il peut être aussi plus sécurisant de travailler directement sur un sous-répertoire avec archivage automatique (ex. : Dropbox) qui permettra de récupérer toutes les versions intermédiaires des fichiers en cas de problème.