CEM88(D) : Déversoir / Orifice (pelle importante)

Coupe longitudinale vanne

Déversoir - régime dénoyé

(h1 < w et h2 > 2/3 h1)

Q = µF L h13/2 [12]

Formulation classique du déversoir dénoyé (µF » 0.4).

Déversoir - régime noyé

(h1 < w et h2 > 2/3 h1)

Q = µS L (h1 - h2)1/2 h2 [13]

Formulation classique du déversoir noyé.

Le passage noyé-dénoyé s’effectue pour h2 = h1, on a alors :
µS = µF pour µF = 0.4 => µS = 1.04

On peut calculer un coefficient de débit dénoyé équivalent :

µF =
qui permet de juger du degré d’ennoiement du seuil en le comparant au coefficient dénoyé µF introduit. En effet, le coefficient directeur de l’ouvrage introduit (interfaces, fichiers FLU et SIR) est celui du déversoir dénoyé (µF proche de 0.4).

Orifice - régime dénoyé

(h1 ≥ w et h2 ≤ h1)

On prend une formulation du type :

Q = µL (h13/2 - (h1 - W)3/2) [14]

Cette modélisation s’applique bien aux orifices rectangulaires de grande largeur.
La continuité vers le fonctionnement à surface libre est assuré quand = 1, on a alors µ = µF

Orifice - régime noyé

Il existe deux formulations suivant que l’on est partiellement noyé ou totalement noyé.

Régime partiellement noyé

(h1 ³ w et h1 < h2 < h1 + )

Q = µF L [ ((h1 - h2)1/2 h2) - (h1 - W)3/2] [15]

Régime totalement noyé

(h1 ³ w et h1 + < h2)

Q = µ’ L (h1 - h2)1/2 [h2 - (h2 - W)]
=> Q = µ’ L (h1 - h2)1/2 W [16]

Formulation classique des orifices noyés, avec µ’ = µS

Le fonctionnement déversoir orifice est représenté par les équations ci-dessus. Quel que soit le type d’écoulement en charge, on calcule un coefficient de débit dénoyé équivalent correspondant à la formulation classique de l’orifice dénoyé :
CF =

Graphique h2/w = f(h1/w) déversoir / orifice

Les équations sont également disponibles sous forme d’un fichier .m MatLab (fonction Qouvrage) fourni en Annexe.