Paramètres du calcul Permanent

Cet onglet permet de modifier des paramètres influençant l’algorithme de calcul en régime permanent, en particulier les itérations en cas de réseau maillé, avec des prises en mode calcul de débit.

Les paramètres par défaut permettent quasiment tout le temps de calculer une solution avec une très bonne précision. Dans certains cas on peut faciliter, accélérer ou rendre possible la convergence de l’algorithme.

Coefficient de relaxation aux diffluences

Cette option permet d’accélérer ou de ralentir la manière dont la répartition des débits aux diffluences est corrigée lors des itérations du calcul de maille. Il peut être nécessaire de le diminuer quand l’algorithme de maille s’arrête pour cause de débit négatif dans un bief.

Itérations max système maillé

On peut augmenter le nombre d’itérations si le nombre fourni par défaut n’est pas suffisant pour assurer la convergence du calcul de maille.

Précision aux nœuds

C’est l’écart maximum autorisé aux prises et diffluences (en cote en mètres) entre les hypothèses faites lors de l’itération en cours et les cotes réelles calculés compte tenu des conditions hydrauliques (cotes et débits) calculées dans le canal.

En cas de difficulté à faire un calcul en régime permanent, en particulier dans des réseaux fortement maillés où il est difficile de connaître les sens d’écoulement a priori, deux possibilités sont offertes :

  • il est possible de trouver la solution hydraulique en augmentant fortement la valeur de "précision aux prises et diffluences" (mettre par exemple 1 ou 2 m et lancer le calcul en régime permanent, puis lancer le calcul en transitoire qui lui sera capable d’inverser les sens d’écoulement dans les biefs si nécessaire, et trouver la solution hydraulique.
  • on peut actionner l’option « Autoriser l’inversion du sens des biefs »

Petit pas automatique

Le mode "Petit pas automatique" sert à introduire localement des nouvelles sections de calcul (on divise le pas d’espace local par 10) si des pentes de ligne d’eau fortes ont été détectées (Pente supérieure à 5/1000 y compris en contre-pente). Attention ce mode n’est pas géré dans le calcul en transitoire, ce qui n’est pas un gros problème, mais ce qui peut introduire des "vagues" en début de calcul en transitoire.

Mode débuggage

On peut activer le mode "Debug" qui inscrira plus de variables intermédiaires sur le fichier (.log) lors du calcul en régime permanent. Ces informations permettront de suivre plus en détail les itérations de calcul.

Autoriser l’inversion du sens des biefs

Comme son nom l’indique, cette option permet à l’algorithme de résolution de la maille d’inverser le sens d’écoulement des biefs durant le calcul. Seuls les biefs "intermédiaires" (c.à.d. ne jouxtant pas un noeud situé à l’amont ou l’aval du système) pourront être inversés.

Autoriser le calcul du torrentiel

Lorsque cette option est cochée, FLUVIA calcule les lignes d’eau torrentielles et la localisation des ressauts hydrauliques. Dans le cas contraire, les écoulements torrentiels sont représentés par un écoulement critique. Pour pouvoir effectuer un calcul en transitoire à partir d’une ligne d’eau comportant des écoulements torrentiels, il est conseillé de ne pas cocher cette option afin que le calcul puisse s’effectuer avec l’option "Torrentiel sommaire" de SIRENE.

Calcul du premier pas de temps uniquement

Cette option est utile pour ne réaliser qu’un pas de temps de calcul même si les paramètres de temps en spécifient plusieurs. En effet, l’utilisation classique du logiciel pour réaliser un calcul en transitoire consiste à créer un scénario en spécifiant les temps de simulation, effectuer un calcul sur le premier pas de temps en permanent, puis de créer une variante pour exécuter le calcul en transitoire.

Cette option sera décochée uniquement dans le cas où l’on désire exécuter une simulation avec des régimes permanent successifs.

Écrire dans toutes les sections de calcul (pour autoriser le démarrage d’un transitoire)

Un calcul effectué avec cette option activée pourra être ensuite sélectionné pour importer une condition initiale pour un calcul en régime transitoire.